Vous êtes ici : IMU-FR > Qu'est-ce qu'un studio ? > experiences sensibles

Expériences sensibles & recherches urbaines

L’urbain à l’épreuve des sens

Le studio IMU Expériences sensibles et recherches urbaines vise à trouver et développer les conditions d’expérimentation de dimensions sensibles de la ville tout en les croisant avec les travaux de recherche issus des sciences (sciences humaines, de la philosophie, de l’histoire et de l’architecture, etc.).


Stéphane Autran - L'agglomération lyonnaise confinée

A l’origine de ce studio, un constat des chercheurs : l’existence de liens entre sciences et arts dans les différents domaines de connaissance concernant l’urbain.

Ces liens, au-delà de protocoles ou méthodes intégrés dans le régime cognitif du savoir qui a cours dans la production de la recherche académique, sont pressentis comme une ouverture, un appel pour un passage à un régime esthétique expérientiel du savoir.

Les activités du studio

  • Pratiques exploratoires du sensible sur site
  • démarche d’observatoire du sensible dans le cadre du site-atelier Grandclément (Villeurbanne) avec préfiguration lors du colloque ICHT : expérimentations sonores, visuelles, textuelles, physiques et numérique…
  • collectif photographes-chercheurs à Fromentaux (Ain), Exploration de l’existant 
  • Veille scientifique et échanges/partenariats (CIEREC, Arles…),
  • Exposition Vergara à l’horizon 2018 couplée avec un workshop sur Lyon et Saint-Etienne.« Sensibilisation » de la communauté IMU
  • Communication/valorisation des activités menées,
  • Rencontres avec les porteurs de projets et des chercheurs IMU pour interroger l’apport d’expérimentations sensibles. Activités d’apport au champ scientifique:
  • Partenariat/réflexion comparative avec les partenaires brésiliens (USP), NB Cofecub
  • Propositions relatives à l’archive et la diffusion des matériaux : photothèque Diderot, pistes de réflexion pour le géo référencement et la cartographie des images;
  • Organisation de rencontres et de conférences-débats avec des plasticiens travaillant sur l’urbain et diffusion des enregistrements vidéo
  • Enquête ethnographique sur les photographes stéphanois.


Contact

Dominique CHEVALIER
EVS-UMR 5600