Vous êtes ici : IMU-FR > Qu'est-ce qu'un studio ? > ports romains

Ports romains

Les membres du studio examinent la morphologie urbaine des villes portuaires de l’époque impériale romaine : un important réseau portuaire permettait de maintenir un rayonnement économique et commercial tout autour de l’Empire. Les ports formaient un réel paysage urbain, constitué de bâtiments utilitaires et de monuments organisés de façon scénographique et programmée.

Au sein du studio

- Le potentiel documentaire des sources iconographiques est exploré pour mieux comprendre la morphologie des architectures portuaires.

- L’espace portuaire et son environnement sont examinés : profondeurs des bassins, durée de vie, niveau marin à l’époque romaine

- L’aménagement de l’espace portuaire est étudié du point de vue de l’ingénieur et d’après les sources textuelles

- La reconstitution de la ville portuaire permet d’identifier des processus qui ont mené à des réponses architecturales et urbanistiques.

- Analyse de la circulation dans l’espace portuaire : comment circulaient les personnes et comment transitaient les marchandises dans le port ? Comment la ville était-elle reliée à son port ? Les analyses SIG et une étude des réseaux via la méthode de syntaxe spatiale permettront de clarifier ces problématiques.

- Valorisation des sites portuaires : les changements climatiques menacent aujourd’hui un peu plus les sites archéologiques situés sur les fronts de mer. La proposition de visites virtuelles permettraient de réduire la sur-fréquentation de ces sites. Cet axe proposera de réfléchir au développement d’outils numériques de médiation.

 

Le studio a élaboré un outil numérique dédié pour restituer un modèle 3D de la ville portuaire. Ce modèle 3D paramétrique, sémantisé et dynamique s’appuie sur les données disponibles à un instant T mais susceptibles de se transformer en permanence au gré des connaissances nouvellement acquises tout au long de l’étude.

 
 

Contacts

Renato SALERI 
Architecte, chercheur – MAP

Stéphanie MAILLEUR
Chercheuse associée – HISOMA