Studio JOUT'Urbaines

Organiser des Ateliers d’échanges d’expériences

Le sujet des jeux urbains à vocation de recherche demande à croiser des milieux scientifiques et professionnels qui se connaissent peu et ne disposent que de peu d’occasion de se fréquenter : c’est vrai pour les chercheurs selon qu’ils s’inscrivent en SHS sur les questions urbaines, en science de l’éducation, en sciences de l’environnement ou de la santé ou encore en informatique. C’est également vrai pour les professionnels du jeu, les acteurs de la médiation, les acteurs des services urbains ou les artistes de rue, par exemple.

Le dispositif de l’Atelier Jeux urbains est maintenu et il constitue la vitrine du studio JOUT’Urbaine. Les séances seront le lieu privilégié de restitution des avancées de la co-construction du projet structurant.  Un à deux ateliers seront organisés par an.

Enfin, cette fonction d’échange sera aussi assurée par l’insertion dans les réseaux thématiques pertinents, de niveau national ou européen, tel celui animé par l’association « La ville en jeux » où le LabEx IMU bénéficie déjà d’une bonne visibilité.