Ouvrages /Actes IMU

Ouvrages publiés par les chercheurs IMU

 

2017

 

Écologie politique de l’eau – Rationalités,usages et imaginaires
Sous la direction de Jean-Philippe Pierron – Avec la collaboration de Claire Harpet


Comprise par la science, maîtrisée par la technique, l’eau serait  » conquise  » . Cette conquête questionne, à l’heure de la transition écologique, le dialogue des rationalités et des représentations de l’eau entre sciences des ingénieurs hydrauliciens et sciences humaines. Elle interroge les usages qui, de la rareté dans le stress hydrique jusqu’à la profusion, retrouvent l’eau comme milieu exigeant responsabilité et soin. Elle mobilise les imaginaires des cultures de l’eau qui, singulièrement, déploient le cadre herméneutique sur le fond duquel les hommes nouent une entente avec la Terre, planète bleue. Plutôt qu’un dilemme, comment penser alors la tension entre l’explication objective de l’eau H2O et sa compréhension poétique, entre justice sociale et justice environnementale, entre l’eau maîtrisée et l’eau rêvée, entre intérêts économiques et attente de justice écologique et sociale ?

Géographie du souvenir – Ancrages spatiaux des mémoires de la Shoah
Auteur : Dominique Chevalier


La mondialisation des mémoires de la Shoah, telles que représentées dans des musées et des mémoriaux nationaux, constitue une caractéristique majeure des dimensions contemporaines de ce phénomène. Ce livre présente tout d’abord ces nombreux lieux du souvenir, leur géographie mais aussi leur insertion dans leur environnement urbain. C’est donc à la fois à un panorama des musées et mémoriaux de la Shoah dans le monde que ce livre convie le lecteur, mais aussi à une analyse sensible de la manière dont ils sont pratiqués et insérés dans la ville.
En savoir plus

Hyper-lieux – Les nouvelles géographies de la mondialisation
Auteur : Michel Lussault


Et si l’on regardait le Monde autrement ? C’est à cela que ce livre s’attache. Il part du constat que bien des analyses de l’évolution du Monde contemporain insistent sur son uniformisation irrémédiable. La standardisation des paysages, des objets et des pratiques, imposée par la globalisation du capitalisme financiarisé, installerait un espace lisse et « plat », où les distances disparaissent, où chaque position vaut une autre, où les différences culturelles s’estompent, où l’individu est aliéné et sa sociabilité appauvrie….
En savoir plus

Travail et migration : jeunesses chinoises à Shanghai et Paris
Auteurs : Laurence Roulleau-Berger – Yan H-Jun


Le fort développement économique et urbain de la Chine durant ces trente dernières années peut être assimilé à un « carrefour sociétal » où la figure du jeune migrant devient centrale. Dans cette Grande Transformation, l’intensification des migrations internes, et des migrations internationales, la « féerie » des villes globales, ont bousculé les processus de socialisation familiale, scolaire,urbaine et professionnelle des jeunes migrants chinois, et franco-chinois, qualifiés….
En savoir plus

 

2016

Post-Western revolution in sociology: from China to Europe

Auteur : Laurence Roulleau-Berger – Coll. Post-Western social sciences and global knowledge

Within a movement towards the circulation and globalisation of knowledge, new centres and new peripheries form and new hierarchies appear – more or less discretely – producing competition and rivalry in the development of “new” knowledge. Centres of gravity in social sciences have been displaced towards Asia, especially China. We have entered a period of de-westernization of knowledge and co-production of transnational knowledge. This is a scientific revolution in the social sciences which imposes detours, displacements, reversals…

En savoir plus

 

2015

Usée, sale, impure. Rationalités, usages et imaginaires de l’eau
Auteurs : Henry Dicks, Claire Harpet, Cécile Niou, Jean-Philippe Pierron


Des pratiques sociales et des systèmes représentatifs se sont organisés autour des eaux usées, sales et impures….

Rhône-Alpes. La construction d’une région XIXE-XXE siècle

Les auteurs :  Florence Charpigny et Bruno Dumons du LARHRA


À l’heure où le pouvoir central a décidé d’entamer une réforme nationale de la carte territoriale, décision a été prise de fondre, en 2015, la région Rhône-Alpes avec la région Auvergne. Il est donc nécessaire, pour la communauté historienne, de porter un regard rétrospectif sur ce qui a construit un espace régional depuis deux siècles, dénommé autour d’un fleuve, le Rhône, et d’un espace de montagne, les Alpes. Il y a là une volonté de proposer aux citoyens un travail de mémoire sur le cadre spatial et les dynamiques qui ont donné une identité à ce territoire. C’est pourquoi une quinzaine d’historiens et d’historiennes appartenant aux pôles universitaires lyonnais, grenoblois et stéphanois se sont rassemblés pour proposer un ouvrage inédit, accessible à tous, structuré autour d’une vingtaine d’entrées thématiques.

Un air familier ? Sociohistoire des pollutions atmosphériques

Un livre sous la co-direction notamment de Florian Charvolin (Centre Max Weber) et Stéphane Frioux (LARHRA).


Cet ouvrage, dans une enquête qui associe historien, sociologue, politiste et géographe, s’intéresse à la pollution atmosphérique et plus précisément aux manières dont la population joue un rôle dans la politique de l’air, publique comme privée, depuis le milieu du XIXe siècle.

La ville ordinaire généalogie d’une rive, Lyon 1781-1914


Cet ouvrage d’Anne-Sophie Clémençon (EVS) est illustré de documents anciens et contemporains ; cet ouvrage de référence se situe dans la lignée des grandes monographies de villes qui, par leur point de vue neuf, font avancer la connaissance.Anne-Sophie Clémençon est historienne de l’architecture, de l’urbanisme et des formes urbaines, chargée de recherche CNRS au laboratoire Environnement Ville Société (Université de Lyon / CNRS) à l’École normale supérieure de Lyon.
Cet ouvrage a reçu la Médaille d’or de la Société française d’histoire des hopitaux en 2016.

Nature en ville : attentes citadines et actions publiques
Parution aux Editions Editopics sous la direction de Lise Bourdeau-Lepage (EVS) et Roland Vidal.


À quelle nature aspirons-nous en ville ? À la croisée d’horizons disciplinaires différents, ce livre révèle la diversité des attentes citadines, les pratiques, les conflits, les consensus, les actions des pouvoirs publics et les aménagements urbains qui naissent de la demande de nature en milieu urbain.

Logement et politique(s). Un couple encore d’actualité ?
Textes réunis et présentés par Fatiha Belmessous, Loïc Bonneval, Lydia Coudroy De Lille, Nathalie Ortar – Collection : Habitat et Sociétés. 

Regards croisés sur la banlieue

Auteurs : Julie Carpenter (TRIANGLE) et Christina Horvath


Ce volume collectif fait appel aux spécialistes d’une dizaine de disciplines pour explorer la manière dont les banlieues sont représentées dans les discours publics, la culture populaire et les arts. Rassembler les résultats des dernières recherches dans une quinzaine de chapitres accompagnés de bibliographies détaillées et inviter le lecteur à repenser les enjeux de la ville du demain, telles sont les principales ambitions de cet ouvrage.

 

2014

Au plaisir des forêts

Auteur : Paul Arnould (EVS)


Pour dépasser le discours catastrophiste sur l’environnement, l’auteur casse les clichés associés à la forêt. Dans sa vision, des racines aux frondaisons, elle se développe, évolue, disparaît parfois, subit les influences de l’homme ou au contraire détermine ses choix. À travers mille anecdotes, le lecteur acquiert une connaissance intime de la forêt qui donne irrésistiblement envie de s’y perdre.

A l’ombre des forêts. Usages, images et imaginaires de la forêt
Auteurs : Claire Harpet, Philippe Billet, Jean-Philippe Pierron


Qu’est-ce qu’une forêt ? De quoi sont faites les forêts, celles de nos aïeux, de nos pairs, de notre enfance, de nos paysages quotidiens ou de nos voyages au lointain ? Usagers, scientifiques, experts, poètes, nous construisons tous une image de la forêt empreinte tout à la fois de vécus et d’imaginaires.

 

2013

Savoirs de gouvernement : circulation(s), traduction(s), réception(s) 

Auteurs : Martine Kaluszynski et Renaud Payre (dir.)


Dès le XVIIIe siècle, les arts de gouvernements reposent sur des connaissances scientifiques. Ces sciences de gouvernement marquent le passage, selon Michel Foucault, d’un régime dominé par les structures de souveraineté à un régime dominé par les techniques de gouvernement des populations. Reprenant ce questionnement sur une période plus contemporaine, l’ouvrage se penche sur les savoirs produits et utilisés par les différentes instances et dispositifs de gouvernement.

Les batailles de l’hygiène. Villes et Environnement, de Pasteur aux Trentes Glorieuses

Auteur : Stéphane Frioux (LARHRA)


À travers des études de cas et des réflexions appuyées sur une enquête menée dans plus de quarante villes se dessine un tableau complexe : dès la Belle Époque, les villes françaises ont connu d’intenses débats civiques et de batailles politiques liés à l’eau et à l’assainissement urbain.

 

 


Actes IMU publiés

2017

Actes de la Journée IMU 2017 « Habiter les mondes urbains »
Télécharger les Actes

 

2016

0001(13)

Actes des Journées IMU 2015 : IMU 2020 : poursuivons ensemble la dynamique engagée – Des pistes pour agir
Télécharger les Actes

 

2015

UNE WORKSHOP

Actes du workshop Métropole de Lyon et labex IMU : L’évaluation globale des projets d’aménagement : regards croisés entre chercheurs et opérationnels
Télécharger les Actes

 

Actes du colloque international : « De la possibilité de politiques urbaines alternatives en contexte néolibéral ? Réflexions et expériences » – Colloque du 9 – 10 septembre 2015 – Université Jean Monnet
Télécharger les Actes du Colloque