VISON - Rôle de la naturalité sur les intéractions VIsuelles et SONores en environnement urbain extérieur et souterrain (2017)

Scientific description

Résumé du projet

L’amélioration du bien-être en ville est un enjeu majeur de la gestion et de la planification urbaine. La renaturation des villes est l’une des stratégies très largement mobilisée pour y parvenir. Nous proposons d’étudier l’impact de la naturalité des espaces publics urbains sur les perceptions visuelle et sonore. Deux contextes urbains seront étudiés dans le cadre de ce projet de recherche : (1) Des espaces publics souterrains (quais de métro) ; (2) Des espaces publics extérieurs (espaces verts aux abords des voies de communication). Ils ont en commun de présenter d’importants bruits de trafic qui peuvent nuire au bien-être des citadins dans leur expérience de la ville. La naturalité et son impact sur les perceptions seront abordés à travers les variables suivantes : la présence de végétation (dans les espaces souterrains), ses modalités de gestion (dans les espaces verts), l’ambiance sonore (bruits de trafic, bruits de la nature émanant des espaces verts, e.g. le chant d’oiseaux). L’originalité de notre démarche repose sur une double approche :

– Une approche comportementale : elle interroge, à l’aide de questions (ouvertes et fermées), la manière dont l’environnement urbain visuel et sonore impacte la perception de cet environnement (évalué en termes de niveau d’agrément).

– Une approche physiologique : elle s’appuie sur des données physiologiques pour déterminer dans quelle mesure l’environnement urbain visuel et sonore impacte la perception de cet environnement (évalué en termes de modification des réponses physiologiques).