VILO3D - La fabrique urbaine : des processus à leurs représentations 3D

 

DESCRIPTIF SCIENTIFIQUE :

Objectifs :

Comprendre les processus de la fabrique de la ville est un enjeu fondamental pour anticiper et prévoir ses évolutions. Nous arguons que cette compréhension doit articuler des approches thématiques, qualitatives, de terrain, avec des approches symboliques et numériques qui permettent d’abstraire et de modéliser les connaissances. Dans ce cadre, une approche initiée avec le projet Vilo3D proposée par les laboratoires EVS (Environnements, Villes et sociétés et le laboratoire LIRIS a consisté à identifier comment les observations recueillies par les chercheurs pouvaient trouver une représentation informatique et en particulier donner lieu à des éléments de représentation, sur la base des travaux d’Anne-Sophie Clémençon sur l’évolution de la rive gauche entre 1755 et notre période contemporaine. Les premières représentations ci-dessous ont amené un certain nombre de questions quant à la représentation des évolutions dans un environnement 4D (3D temporel) en particulier la question de la représentation des événements/processus, de l’incertitude/certitude, de l’imbrication des processus de niveau différents. Des éléments créés par l’équipe sont présentés ci-dessous et démontre l’évolution de l’ilôt du lac.

 

L’ensemble de ces questions ont démontré la nécessité de revenir sur le processus de la fabrique urbaine lui-même, et de co-construire ces représentations allant de la donnée observable par l’historien et le géographe à celle modélisable et représentable par l’informaticien, comme illustré ci-dessous.

 

Les choix techniques se sont portés sur une application disponible dans un navigateur afin de pouvoir collaborer et co-construire autour d’une même maquette. Le socle iTowns, co-développé par l’IGN, la société Oslandia et le LIRIS a servi de base à cette expérimentation.