UNIMAP - Intégration de services géo-localisés issus de plusieurs fournisseurs en vue d’obtenir une carte unifiée - Application aux points d’intérêts (POI) touristiques (2012)

4fournisseurs2

D’un fournisseur à l’autre, ce même restaurant possède des localisations, schémas, données et représentations graphiques différentes

DESCRIPTIF SCIENTIFIQUE :

Objectifs :

Le projet UNIMAP a pour objectif de produire une cartographie unifiée présentant les différents points d’intérêt (POI) d’un territoire, issus de plusieurs fournisseurs de services géolocalisés (LBS) tels Google, Microsoft, Michelin, Open Street Map, etc. Ces fournisseurs offrent des données complémentaires, parfois incohérentes et imprécises. Par exemple, une requête donnée lancée auprès de divers fournisseurs de services touristiques donne souvent des résultats différents et parfois incohérents (voir illustrations). La convention graphique et symbolique utilisée est également différente d’un fournisseur à l’autre. L’intégration de ces données spatiales hétérogènes dans un contexte dynamique, large échelle, utilisant des sources incomplètes et de qualités variables est actuellement un verrou technologique à plusieurs niveaux. Nous nous proposons de chercher une solution à cette intégration aussi bien au niveau des données que de leur représentation.

 

Méthodologie utilisée :

L’intégration des points d’intérêts (POIs) nécessite d’étendre les méthodes existantes dans le domaine de l‘intégration en Bases de données pour prendre en compte la dimension spatiale des POIs. Nous cherchons à caractériser les différents types de différences, d’erreurs et d’incohérences que nous pouvons observer entre les différents fournisseurs de POIs afin, d’une part, de pouvoir constituer des jeux d’essais représentatifs, et d’autre part de sélectionner les mesures de similarité et de concevoir les algorithmes d'appariement les plus efficaces. L’utilisation d’une ontologie dont le vocabulaire terminal est graphique constitue une piste nouvelle pour l’intégration des légendes. Pour représenter l’incertitude qui peut résulter de l’intégration, nous proposons et nous évaluons de nouvelles représentations sémiologiques. Nous cherchons également à prendre en compte les points de repères utilisés par les habitants, ces derniers offrant une réflexion intéressante sur les POIs. Une telle intégration cartographique nécessite des compétences pluridisciplinaires en Bases de Données spatiales, géographie, cartographie, sémiologie, tourisme que le Labex IMU permet de réunir dans ce projet.

 

Résultats attendus :

Notre objectif final est d’aboutir d’une part, à des premières recommandations d’un nouveau type de service géo-localisé multi-fournisseurs qui pourrait être proposé auprès de l’Open Geospatial Consortium* (OGC, organisation internationale à but non lucratif fondée en 1994 pour répondre aux problèmes d'interopérabilité des Systèmes d'Information Géographique), et d’autre part d’implémenter un service fonctionnel offrant une carte unifiée et personnalisée au grand public et aux professionnels du tourisme fournisseurs de services géo-localisés.

Notre travail a fait l’objet à ce jour d’une publication dans les actes des 29èmes journées Bases de Données Avancées (BDA’2013), session jeunes chercheurs, d’une communication lors de la Conférence internationale de Géomatique et d’Analyse Spatiale (MAGIS SAGEO’13), d’une communication lors d’une Jounée IMU-Alpha, de deux rapports de stage du Master Systèmes d’Informations Géographiques de Saint-Etienne (Université Jean Monnet et ENISE), et du développement d’une application pour mener une enquête de terrain.

 

Site Web du projet : https://liris.cnrs.fr/unimap    


 

RAPPORT FINAL