AAP 2018

SIMODEM - Simuler la mobilité des déchets ménagers (2018)

Scientific description

 


Résumé du projet

Le projet de recherche SIMODEM  vise à enrichir la compréhension des déterminants de la mobilité associée aux déchets produits par les ménages en milieu urbain, afin d’en proposer une modélisation. L’objectif est d’estimer l’ensemble des impacts environnementaux associés à la gestion des différentes filières de déchets ménagers, depuis leur production jusqu’à leur collecte, leur valorisation et l’élimination des déchets ultimes. Ce travail permettra de simuler et comparer la gestion des déchets dans différents contextes urbains et selon des organisations sociotechniques variées. La démarche envisagée repose sur l’analyse de différents éléments de la mobilité liée aux déchets ménagers :

1) les pratiques des ménages en termes de production, de tri et d’apports ;

2) les choix de services de gestion (stockage, tri, transport…) ;

3) l’éclairage des enjeux environnementaux sous-jacents.

Elle repose sur une approche environnementale de type Analyse en Cycle de Vie (ACV), enrichie d’une enquête auprès des installations des partenaires praticiens du projet, prévue pour estimer les impacts environnementaux associés au traitement des déchets une fois collectés.
Ce projet de recherche mobilise une littérature fournie liée à la gestion des déchets : sa gouvernance, son importance en termes de flux et ses caractéristiques opérationnels et logistiques. Elle sera complétée par la réalisation d’enquêtes quantitatives permettant de calibrer un modèle de simulation des flux. Des enquêtes seront conduites auprès des producteurs de déchets (les ménages
d’une agglomération) et des opérateurs réalisant le transport et la logistique. Le modèle qui en résultera permettra de confronter entre elles des simulations de politiques d’aménagement et de gestion de la mobilité au moyen d’indicateurs économiques et environnementaux. Cette démarche de modélisation et de simulation permettra d’estimer les différents flux de déchets générés par le territoire étudié ainsi que leurs filières de valorisation et d’élimination. Elle pourra servir de base à une évaluation environnementale, fondée sur une ACV enrichie d’enquêtes de terrains, qui permettra de représenter les différents impacts environnementaux associés aux transports des déchets et à leurs filières de valorisation et d’élimination. A terme, cette démarche de modélisation permettra de produire un outil de simulation pour la recherche et d’aide à la décision à destination des collectivités et des entreprises spécialisées dans la gestion des déchets.