AAP 2018

SANTÉ-MOBILITÉ - Mobilités spatiales et conditions de travail des soignants dans l’Aire urbaine de Lyon : une exploration plurielle et méthodologique (2018)

Scientific description

 


Résumé du projet

Le projet vise à saisir les enjeux de la mobilité spatiale et des conditions de travail des soignants dans leurs pratiques quotidiennes des soins à domicile des patients. Il s’articule autour de plusieurs disciplines scientifiques, allie plusieurs méthodologies complémentaires et mobilise plusieurs acteurs de la recherche académique et praticiens du secteur de la santé et des conditions de travail.

La problématique générale de l’étude questionne le lien entre les mobilités spatiales et les conditions de travail des professionnels de santé dans un contexte de soins à domicile. La question majeure est de saisir les stratégies et les enjeux de mobilité et d’identifier les contraintes sociales et territoriales, liées aux soins au domicile, secteur en profond renouvellement voire en crise.

Le virage ambulatoire et la plus grande domiciliation des soins portés depuis plusieurs années par les pouvoirs publics, et le développement de nouvelles technologies, viennent transformer la nature même du travail et l’offre de soins. Ils reconfigurent les coopérations entre acteurs médicaux et non médicaux ainsi qu’entre soignants et soignés.

Le projet entend identifier et cartographier les pratiques actuelles de mobilité de cinq catégories de professionnels de santé (Médecins, Infirmières, Kinésithérapeutes, Aides-soignantes et Sages-Femmes), apporter des éclairages et des pistes de réflexion méthodologique et théorique sur leurs conditions de travail et proposer des éléments permettant d’éclairer la réflexion des pouvoirs publics.

Le projet s’inscrit dans l’axe 1 de l’AAP en explorant des usages, des pratiques et des représentations de la mobilité et dans l’axe 2, comme axe secondaire, qui renvoie à la mise en image de l’expérience de la mobilité dans les parcours de soins.

Plusieurs disciplines sont convoquées pour explorer la pluridisciplinarité : l’anthropologie, la sociologie du travail, l’ingénierie, la géographie numérique, l’économie, l’aménagement et les études urbaines, l’informatique, la santé publique, la santé au travail et la médecine.