RECALL - Réaménagement de carrière alluvionnaire : propositions pluridisciplinaires expérimentales dans le cadre du projet Ecophilopôle (2017)

Scientific description

Vue satellite du site de la carrière de Pérouges (2016)

Résumé du projet

RECALL s’insère dans le moment du réaménagement nécessaire d’une carrière alluvionnaire après exploitation industrielle, la carrière de Pérouges dans l’Ain. L’exploitant VICAT, la FRAPNA-Ain et les communes de Pérouges et Saint Jean de Niost, collaborent pour penser l’articulation entre activité industrielle, protection de l’environnement et usages culturels et de loisir sur le site qui devient un projet Ecophilopôle. VICAT et FRAPNA-Ain seront associés aux recherches qui se développeront dans le cadre de RECALL. La nécessité du réaménagement est l’occasion d’expérimenter la concertation et l’implication autour d’un projet de développement durable partagé. RECALL comporte 3 volets et consistera en l’expérimentation de la mise en place de nouveaux équilibres sur les plans écologiques et humains. Sur le plan écologique, il s’agira d’étudier l’évolution de l’état des écosystèmes en fonction de l’exploitation des carrières et de leur réaménagement. Ce premier volet permettra de mieux comprendre l’état écologique des écosystèmes en contexte de carrière en vue de préconisations aux partenaires et s’étendra sur un périmètre élargi. Le deuxième volet consistera en l’étude du projet de réaménagement en prenant acte qu’il s’inscrit dans un territoire anthropisé et aménagé. Il reposera sur l’étude de la perception et de l’implication des individus dans ce projet de naturalisation en fonction de leur profil, de leur statut, leur emplacement sur le territoire, etc. Le troisième volet, avec l’appui des connaissances acquises dans le premier volet, consistera en une analyse des freins et des conditions du développement de la végétation et de l’aménagement écologique souhaités sur le site. L’articulation des trois volets a également pour fonction d’évaluer les enjeux épistémologiques et éthiques qui imprègnent cette expérimentation d’une réflexion commune, rassemblant scientifiques, exploitants et habitants, sur une renaturalisation d’un site habité. Les trois disciplines (écologie, géographie et philosophie) se conjugueront pour dégager les scénarios de réaménagement écologique les plus adéquats au contexte qui mêle caractéristiques écologiques, géographiques, historiques, préoccupations professionnelles et habitantes, afin de faire émerger les conditions de la réussite de cette réaffectation sur les plans environnementaux et humains.

DESCRIPTIF SCIENTIFIQUE

Objectifs du projet :

Ce projet multidisciplinaire a été co-construit au sein du studio IMU Ecophilopôle par les chercheurs et les partenaires du projet (VICAT et FRAPNA-Ain). Le projet, avec comme site central la carrière de Pérouges (Ain), vise à apporter une meilleure compréhension des problématiques liées au réaménagement des carrières et se décline selon 3 tâches:

  • Etudier à l’échelle d’un territoire l’évolution des usages en termes de réaménagement des carrières et le lien avec leur état écologique
  • Evaluer les attentes et la perception de naturalité des anciennes carrières auprès des habitants et des acteurs du territoire et faire apparaitre les valeurs en jeu
  • Identifier les filtres à la colonisation de la végétation et entreprendre des actions de restauration écologique

Carrière de Pérouges (Ain) ©M. De Wilde

Méthodologie utilisée :

  • Une recherche articulant géographie et écologie, conduite au niveau des anciennes carrières dans un gradient d’aménagement Lyon – plaine de l’Ain, permettra d’analyser l’évolution des usages et l’état écologique. Cette partie reposera sur un travail d’enquête et sur le recueil d’informations sur la temporalité de l’exploitation et du réaménagement associé à une étude des communautés végétales et des conditions environnementales (état écologique).
  • Une recherche sur les perceptions et attentes de naturalité s’appuiera sur une approche multidisciplinaire. La géographie articulera les échelles spatiales et les problématiques, en leur donnant une dimension réflexive et participative, en élargissant le travail des écologues et en contextualisant celui des philosophes. Les écologues élaboreront différents scénarios de réaménagement écologique. Les philosophes mettront au jour les options éthiques, les valeurs dont sont porteurs les acteurs, y compris les positions antagonistes et en dégageront les fondements.

L’étude des communautés végétales aquatiques et des conditions environnementales au niveau de la gravière de la carrière de Pérouges permettra d’identifier les filtres à la dispersion et à l’établissement de la végétation. Des mares temporaires représentant un écosystème de référence pour le réaménagement seront étudiées.

Panneau présentant des aménagements de mares réalisés sur le site de la carrière de Pérouges ©M. Augendre

Résultats attendus :

Ce travail permettra d’émettre :

  • un état des lieux des choix en matière de réaménagement des carrières et de leur état écologique ainsi que des perceptions et attentes des citoyens
  • des connaissances sur le fonctionnement écologique des écosystèmes et de définir des potentialités de réaménagement écologiques dans une cohérence territoriale
  • une méthodologie d’identification des filtres à la colonisation de la végétation et des préconisations sur les techniques de restauration pour lever ces freins
  • les enjeux éthiques que soulève la réaffectation d'un milieu à sa naturalité après exploitation industrielle.

Poster