MOBICAMPUS-UDL - Articuler recueil de données d'enquêtes web et suivi de traces de téléphonie mobile pour comprendre et manager la mobilité des universitaires du Campus de l'Université de Lyon (2016)

jeunessmartphonetc

Résumé du projet :

Le projet MobiCampus-UDL vise à produire et analyser des données sur les pratiques de mobilité et l’usage de l’espace des publics universitaires de plusieurs sites du campus de l’UDL (Les berges du Rhône, LyonTech la Doua, Bron, Ecully, Vaulx-en-Velin) dans le but de mettre en place un dispositif permanent (observatoire) de recueil de données et de production de la connaissance pour la recherche et l’aide à la décision, qui englobera à terme tous les établissements d’enseignement supérieur de Lyon-Saint-Etienne. Soutenu par l’UDL et la Métropole de Lyon, ce projet rassemble plusieurs chercheurs autour de la problématique transversale de la production et l’analyse des données quantitatives et qualitatives de mobilité et d’usage de l’espace. Il permet ainsi de consolider les résultats d’autres projets financés par le labex IMU (PrivaMov et MobAccess) et de renforcer leur opérationnalité en les confrontant aux objectifs de l’aménagement du campus. Une attention particulière est portée sur la question interdisciplinaire de la qualité et la fiabilité des données des pratiques de mobilité, en articulant dispositif de recueil de traces numériques de mobilité et enquêtes web, afin de tester leur cohérence, leur impact en termes de compréhension des comportements, de planification des transports et de « management de la mobilité ». En ciblant en particulier les publics universitaires (permanents, enseignants, étudiants…) sur le lieu d’activité, MobiCampus-UDL interroge à une échelle spatiale très fine la dynamique des changements de comportement observés récemment chez ces populations souvent pionnères, mais également inscrites dans des schémas d’ancrage spatial variés et mouvants. De même, ces populations articulent de façon variable et souvent spécifique les activités spatialement ou fonctionnellement liées au campus (activité professionnelle, enseignement, formation…) avec d’autres activités non universitaires ou se déroulant hors du campus (jobs étudiants, stages, loisirs, terrains ou colloques…). C’est en définitive l’intégration de l’individu et ses usages dans les opérations d’aménagement urbain que ce projet interroge, tant en termes méthodologiques et analytiques qu’en termes opérationnels.


Dans le cadre de ce projet, participez à la grande enquête MOBICAMPUS sur vos déplacements

Impact pour IMU :

Ce projet s'inscrit dans la thématique "Données urbaines et mobilités" d'IMU. Il permet à la fois de consolider certains résultats de projets antérieurs fiancés par le labEx IMU (PrivaMov et MobAccess) et de profiter des économies d'échelle et d'envergure pour répondre à de nouveaux enjeux scientifiques et sociétaux. L'ambition de ce projet, à la double dimension opérationnelle et scientifique, est de rassembler tous les acteurs du site de Lyon Saint-Etienne concernés par la question de la mobilité universitaire. En s'appuyant sur l'observatoire de mobilité campus, il s'agit de 1) créer les instruments de réflexion et de pilotage nécessaires à la gestion de la mobilité à l'échelle du site comme aux échelles plus précises des établissements et/ou implantations et 2) d'initier autour du site lyonnais un programme de recherche pluriannuel de dimension internationale, dont le site Lyon St-Etienne serait le chef de file.

MobiCampus-UDL constitue une première étape pour le montage d'un projet européen Interreg (Franco-Suisse), sur la thématique de la mobilité urbaine des universitaires. L'association des partenaires suisses (LASUR-EPFL et Geopolis-UNIL) au projet va dans ce sens et permettra d'associer le labEx IMU à ce futur partenariat européen.

mobicampus-bd