Projet USUMACINTA

Dépôt du projet ANR-CONACYT VAL-USES

Suite aux nombreux échanges entre les équipes de recherche et au travail collectif de réflexion déjà engagé, le consortium franco-mexicain a répondu a un appel à projets ANR-CONACYT et déposé le projet VAL-USES : Des usages traditionnels à une valorisation intégrée des sédiments dans le bassin versant de l’Usumacinta.

 

Présentation de VAL-USES :

Le projet propose d’aborder la complexité du bassin versant du fleuve Usumacinta par le biais des sédiments : à la fois composante du milieu fluvial et ressource naturelle pour les populations humaines, ils sont utiles à appréhender l’état d’un écosystème comme l’évolution des usages sociaux. Par cette entrée, l’adaptation d’un territoire dans le contexte d’évolutions globales et de transition écologique sera traitée : comprendre le socio-écosystème de l’Usumacinta par les sédiments fluviaux, déterminer leurs caractères et fonctions, connaître leurs usages et représentations, proposer une valorisation intégrée au bénéfice des populations locales. L’analyse pluridisciplinaire contribuera au développement durable du territoire face au changement climatique.

Le bassin versant du fleuve Usumacinta constitue un territoire transfrontalier vulnérable, situé en zone tropicale et très exposé aux changements issus des activités humaines et du climat. Dans cet ensemble complexe, les sédiments du fleuve sont une composante essentielle mal connue. Ni leurs propriétés physiques ou la présence de polluants, ni la réglementation, les savoirs, les représentations, la symbolique de cet élément peu perceptible n’ont été étudiés. La démarche interdisciplinaire retenue vise à comprendre les enjeux d’un socio-écosystème et ses capacités d’adaptation en situation de transition écologique, par l’analyse des interactions entre milieux et pratiques des acteurs.

 

Les équipes de VAL-USES :

Concernant le consortium du projet VAL-USES, du côté mexicain, les trois partenaires forment un groupe pluridisciplinaire de chercheurs spécialisés dans l´étude de la dynamique fluviale, l’écologie et l’archéologie (CCGSS), la valorisation des services fournis par les écosystèmes et l’agro-écologie (ECOSUR), la science politique et la gestion des bassins versants (CIESAS). Tous sont installés dans différents États du bassin versant de l’Usumacinta, permettant un ancrage territorial de la recherche. Les partenaires français comprennent une équipe en droit de l’environnement, géographie, philosophie et anthropologie (Université Lyon 3 : EVS-UMR 5600 et IRPHIL) et une équipe en ingénierie spécialisée en géo-mécanique environnementale, mécanique des sols et géotechnique (INSA de Lyon). La Zone Atelier Bassin du Rhône (ZABR) a été sollicitée pour son expertise avancée en faveur de la gestion intégrée des bassins versants, en particulier dans la perspective de la création d’un Observatoire.

 

L’expertise mexicaine :

Le projet VAL-USES s’inscrit dans la continuité de recherches importantes engagées par les équipes mexicaines :

  • 2013-2015 : Projet Défis pour la durabilité du bassin versant du fleuve Usumacinta dans le Tabasco : écosystèmes, changement climatique et réponse sociale (CCGSS – Projet FOMIX du CONACYT)
    Ce premier projet FOMIX intitulé Retos para la sustentabilidad en la cuenca baja del Río Usumacinta en Tabasco: Ecosistemas, cambio climático y respuesta social (Carabias-Lillo et al. 2015) a permis aux chercheurs mexicains de développer une expertise initiale des enjeux du bassin versant, sur sa partie aval (limites de l’Etat de Tabasco). Le projet FOMIX a caractérisé le contexte socio-environnemental sur cette zone et identifié le besoin d’étendre la recherche à l’ensemble du bassin versant (Chiapas et Guatemala).

Le projet VAL-USES propose d’être une troisième phase de ce processus, apportant une dimension internationale à la recherche, tout en venant s’insérer dans le travail déjà effectué ou en cours.