Mexique/Usumacinta

 

Le projet Usumacinta

usumacinta-2

Le LabEx IMU soutient la collaboration interdisciplinaire entre le Mexique et la France depuis 2015, lorsqu’une réflexion portant sur l’adaptation au changement global et le développement durable pour l’ensemble du bassin versant du fleuve Usumacinta entre les deux pays a été amorcée.

 

PRÉSENTATION DU PROJET USUMACINTA

Caractères du bassin versant :

  • Un socio-écosystème partagé entre les Etats mexicains du Tabasco et du Chiapas et pour partie transfrontalier avec le Guatemala
  • Le berceau du déploiement de la civilisation Maya, avec un patrimoine historique et archéologique exceptionnel
  • Une zone expérimentale unique par sa diversité biologique riche et à fort endémisme (forêt tropicale humide), sa grande pluralité culturelle et sociale (populations indiennes)
  • Un territoire stratégique pour le Mexique : alimentation en eau douce, ressources minières et forestières
  • Des menaces liées aux activités humaines et au changement climatique, des tensions sociales, économiques et politiques (route de migration)
  • Le dernier grand fleuve sauvage du Mexique

 

Etapes principales :

 

Objectifs scientifiques :

  • Expertiser le territoire en s’appuyant sur les compétences croisées des sciences du vivant, des sciences de l’ingénieur et des sciences de l’homme, françaises et mexicaines.
  • Elaborer un Glossaire scientifique partagé, permettant l’échange et la coopération au-delà des disciplines et des langues de travail, définir un langage scientifique commun de l’Usumacinta.
  • Imaginer et créer un Observatoire global du bassin versant de l’Usumacinta, structure multi-échelles, multi-temporelle, interdisciplinaire et internationale, pour toutes les parties prenantes, au service du développement durable et de l’adaptation au changement global du bassin versant.
  • Proposer un modèle de gestion durable et globale du bassin versant, tenant compte des multiples complexités d’un écosystème et d’un territoire humain soumis à de fortes pressions et menaces.

 

Disciplines impliquées :

  • Agroécologie – Anthropologie – Archéologie – Biologie – Droit de l’environnement – Ecologie des eaux douces – Géographie sociale – Géomécanique environnementale – Géomorphologie – mécanique des sols – Philosophie – Sciences politiques et hydropolitiques

 

Chercheurs IMU impliqués :

  • Philippe BILLET (Institut de Droit de l’Environnement, EVS – Université Lyon 3) ; Victoria CHIU (Institut de Droit de l’Environnement, EVS – Université Lyon 3) ; Irini DJERAN-MAIGRE (INSA de Lyon) ; Claire HARPET (IRPHIL, Université Lyon 3) ; Hervé PIEGAY (CNRS), Isabelle MICHALLET (Institut de Droit de l’Environnement, EVS – Université Lyon 3) ; Anne RIVIERE HONEGGER (Environnement-Ville-Société, UMR 5600, ENS-Lyon) ; Jean-Philippe PIERRON ( IRPHIL , Université Lyon 3).

 

Partenaires institutionnels mexicains :

  • Centro del cambio Global y la Sustentabilidad en el Sureste A.C. – CCGSS ; Centro de Investigaciones en Geografía Ambiental – CentroGeo UNAM ; El Colegio de la Frontera Sur – ECOSUR ; Centro de Investigaciones y Estudios Superiores en Antropología – CIESAS

 

 

 

 

 

 

 

ACTUALITÉS

Séminaite Franco mexicain

Organisation d'un séminaire franco-mexicain le 10 juin 2016 à l'Université Jean Moulin Lyon 3 par l’Institut de Droit de l’Environnement (Université Jean Moulin Lyon 3) avec l’appui d’EVS (UMR 5600) sur le thème : Apports interdisciplinaires sur deux grands fleuves, le Rhône et l'Usumacinta
En savoir plus