Studio IMU Ambiances sonores et environnement urbain

Le Studio IMU Ambiances sonores et environnement urbain, en partenariat avec le LabEx CeLyA, vise à appréhender la question du bruit et des ambiances sonores dans l’environnement urbain et l’habitat à partir du croisement entre les sciences « dures » et les sciences humaines et sociales, afin notamment de combiner méthodologies expérimentales (mesure en laboratoire) et de terrain (ex. enquêtes qualitatives).

Parmi les questions transversales identifiées collectivement comme le terreau de recherches pluridisciplinaires potentielles : analyse de la perception de l’environnement urbain dans une approche multi-sensorielle (sonore, visuelle, olfactive), grille de lecture sociologique relative à la perception du bruit afin d’adresser les questions d’inégalités sociales et de différences interculturelles, approche sensible et artistique de la ville…

 

Objectifs du Studio IMU Ambiances sonores :

Appréhender la question du bruit et de l’environnement sonore dans l’espace urbain et l’habitat à partir du croisement entre les sciences « dures » et les sciences humaines et sociales afin de combiner métrologie du bruit et analyse de la perception, des impacts…
Pistes de recherche (liste non exhaustive) : cartographie du bruit et urbanisme, environnement sonore et santé publique, bruit et aménagement de l’espace public, environnement sonore et handicap dans la ville, environnement sonore et inégalités sociales, écriture sonore des espaces urbains…

Participants :

Membres IMU :
Marie Augendre (EVS) - Marylise Cottet (EVS) - Guillaume Faburel (Triangle) - Gilles Gesquière (LIRIS)  - Thierry Lengagne (LEHNA) - Cécile Regnault (EVS-LAURE) - Hervé Rivano (CITI)

Membres CeLyA :
Patricia Champelovier (IFSTTAR)  - Mathieu Lavandier (ENTPE)  - Joël Lelong (IFSTTAR) - Cathy Marquis-Favre (ENTPE)  - Eienne Parizet (INSA)

Chercheurs associés :
Jérôme Staub (EducTice, ENS) - Mylène Mardoen (ISH)

6 thèmes IMU concernés :

  • Thème 1 : récits, numérisation, projections : place de l’environnement sonore dans les imaginaires sociaux et représentations de la ville
  • Thème 2 : résilience, risque, sécurité, vulnérabilité, santé : potentiel de réflexions croisées par sonorités du risque via l’alerte ou la diffusion d’information en routine
  • Thème 3 : ingénieries, savoirs, créations : potentiel du numérique et des méthodes de crowdsensing pour produire une cartographie du bruit avec et par les usagers
  • Thème 4 : sociétés, temporalités, modes de vie, normes : interactions entre espace et sons, expérience sonore des lieux, impacts sur pratiques et modes de vie, « mise en politique » du bruit…
  • Thème 5 : environnements, natures, écotechnologies : impacts de la pollution sonore d’origine anthropique sur l’environnement
  • Thème 6 : urbanisations, mondialisations, capitalismes : accélération des processus d’urbanisation et conséquences sur l’environnement sonore avec possibilité de comparaisons internationales…

Perspectives à court et moyen terme :

  • Echanges bilatéraux d’approfondissement entre chercheurs IMU/CeLyA en fonction des affinités en termes d’objets de recherche.
  • Organisation d’une nouvelle rencontre collective après « digestion » de la 1ère rencontre du 5 janvier 2016 consacrée à identifier des perspectives de recherche communes.
  • Prise de contact avec des acteurs locaux clé comme partenaires potentiels de recherche pluridisciplinaire : Acoucité, Métropole de Lyon (service Ecologie et développement durable), initiateurs du projet « Métrophonie » (Auditorium de Lyon / Ville de Lyon).